Soirée Jazz à la La Haute Touche en 2008 Enregistrer au format PDF

Nous avons aimé

Dans le cadre champêtre de la Haute Touche l’association des amis du même nom organise depuis vingt ans déjà un festival de jazz dont la réputation ne cesse de croitre. Celle-ci est loin d’être usurpée en témoigne la prestation de ce 14 août où deux groupes nous ont comblés de décibels bien agréables à entendre malgré une soirée bien fraiche en cette saison où la couverture était presque de rigueur. Devant un parterre d’environ 500 personnes ce qui dans notre région éloignée du public des grands centres urbains est un triomphe, et démontre que rien n’est désespéré et qu’en offrant un spectacle de qualité le public répond présent.

Le premier groupe « SOLEIL NOMADE » Quartet de Jazz Manouche emmené par Marc ROGER nous entraine comme promis dans un univers musical tout en nuance, Espagne, Brésil, pays Tzigane ainsi que des reprises des morceaux d’anthologie du regretté Django Reinhardt, sont entre autres les sources d’inspiration de ces musiciens. Le doigté admirable du guitariste Marc ROGER atteint le summum de son art quand sa musique se fond avec celle de la clarinette de Richard ALTIER là où les instruments n’en font plus qu’un tellement la complicité des deux artistes est grande. Sans négliger les deux accompagnateurs Laurent CLAIN à la contrebasse et Jean Loïc HANNAIS à la guitare, les deux leaders nous ont époustouflés par leurs solos endiablés.

La seconde partie animée par le groupe « CERTAINS L’AIME CHAUD » créé en 1984, présent dans la plupart des festivals de jazz traditionnel dans le monde, nous plonge dans l’ambiance New Orleans de Sydney BECHET mais aussi dans l’univers de Louis ARMSTRONG et de Duke ELLINGTON. Sa particularité, être constitué uniquement de femmes dont le talent mais aussi la complicité et l’humour bon enfant ont conquis sans conteste le public.

Nous avons pu écouter avec plaisir des solos aussi endiablés que ceux de la première partie avec la particularité des instruments chers à ce type de musique. Le Banjo de Nathalie RENAULT nous a fait vibrer autant que le Cornet de Kiki DESPLAT animatrice et adaptatrice du groupe ainsi que les Clarinettes de Sylvette CLAUDET et le piano de Shona TAILOR. Toujours en fond la chaleur du sympathique Soubassophone de Claude JEANTET. Mais ces dames ne font pas que de jouer admirablement de leurs instruments elles chantent aussi et avec autant de brio.

En conclusion une soirée bien agréable rythmée au son d’une musique qui nous rappelle tant de souvenirs. Grisés par le swing de ces deux groupes nous devons quitter avec regret cet endroit magique pour aller se réchauffer dans nos demeures. Froidure que l’on avait presque oubliée tant la musique était belle.

L’association des amis de la Haute-Touche ont organisé aussi le concert donné à l’Abbatiale de Preuilly fin décembre et nous invite à retrouver Patrick VILET et Christian DASSIE le vendredi 12 décembre à l’Abbatiale, avec la chorale Chantereine de Bossay et celle de Chatillon. Soit plus de 100 choristes et une dizaine de chanteurs lyriques professionnels pour accompagner Patrick et Christian.

Tout proche le château d’Azay le Ferron qui n’est pas en reste, offre au cours de l’année, lui aussi des concerts plus confidentiels mais de grande qualité dans un cadre prestigieux. Bravo donc à eux.