Soirée à l’Abbatiale Enregistrer au format PDF

La soirée du 12 décembre à l’Abbatiale de Preuilly sur Claise a tenu ses promesses. Nombreux sont ceux qui sont venus malgré le froid retrouver ce moment magique qu’ils avaient connu ou regretté de n’avoir pu entendre l’an passé.

On peut estimer que plus de 400 personnes sont venues écouter « les Chefs d’œuvres de la musique » qui succèdent aux « trois messes basses » de l’an dernier. Grâce à l’association des amis de la Haute Touche, organisatrice de ce gala, un ensemble vocal de plus de 100 chanteurs des chorales de Chantereine de Bossay et celle de Chatillon , des artistes professionnels et un ensemble vocal Hélianthem ont enchanté les spectateurs dans ce cadre prestigieux de notre belle Abbatiale. Direction et mise en scène par Patrick Vilet Baryton, qui pour arriver à ce résultat a dû imposer à nos choristes locaux de nombreuses heures de travail, apportant son exigence et ses conseils de professionnel. Ce soir ils sont récompensés comme il a su leur dire avec son humour habituel, l’ovation du public leur était largement destinée.

L’introduction O Fortuna extrait du Carmina Burana chantée par les chorales et les artistes donnait le ton, si l’on avait eu un doute sur la bonne sonorité de notre Abbatiale nous n’en avions plus aucun après cette magistrale interprétation.

Partitions pour solistes et chœurs se sont entremêlées pour notre plus grand bonheur. Nous avons aimé Catherine CARDIN à la voix de velours , Patrick VILET qui non content de nous avoir concocté ce spectacle et dirigé avec brio le premier chant nous a encore séduits par la puissance et le timbre de sa voix, tout comme Miharu MIYAMOTO et Christian DASSIE.

Si l’on put regretter de pas avoir entendu un solo du jeune et talentueux pianiste Xavier-Charles CATTA comme l’an dernier, on a pu apprécier le Miséré, la quête de Brel menée de main de maître par Christian DASSIE, les extraits de « West Side Story » par les chœurs ou les solistes.

Dimanche 14 décembre le concert s’est poursuivi à Châtillon. La rencontre avec le public a connu le même enthousiasme qu’à Preuilly sur Claise.

info document info document