L’ ALSH à l’heure de la nouvelle communauté de commune Enregistrer au format PDF

La communauté de commune de la Touraine du Sud dans le cadre de prise de nouvelles compétences a décidé de prendre en charge les accueils de loisirs. Ceci pour mieux répondre aux besoins des familles, satisfaire les attentes des enfants et améliorer la qualité du service.

Une étude a été menée par un cabinet spécialisé épaulé par les services de la CCTS et de la CAF . Une commission a réuni les responsables et maires des alsh existants. Après consultations et analyses, un constat de l’existant et des projections sur la future structure communautaire ont été proposés

Leurs conclusions : La population en baisse sur tout le territoire de la CCTS ne permet pas de créer de maintenir les petites structures existantes. Un service de car sera mis en place pour desservir les familles du nord de la CCTS.

Pour ce qui concerne les évolutions proposées et mises en application à Preuilly sur Claise, le nombre de groupe est passé de deux à trois en 2016. Pour 2017, les enfants seront répartis de la façon suivante : « les Mini-Moys » de 3 à 5 ans « les Super Héros » de 6 à 11 ans « les Sacs-Ados » de 12 à 17 ans pour mieux répondre aux attentes des ados. Augmentation du nombre de semaines qui passe à 8 semaines en 2016 et passera à 12 semaines en 2017. Le nombre d’enfants accueillis passe de 48 enfants à 56 en 2016 pour atteindre 80 enfants en 2017.

Afin de permettre un transfert en douceur, Descartes et Preuilly sur Claise ont continué à organiser les alsh de 2016 pour le compte de la communauté de communes. La prise en charge totale de cette activité par la communauté de commune se fera concrètement courant 2017.

Sur le plan financier après débats et validation par les conseils municipaux, la charge est répartie de la façon suivante : 50 % pour la CCTS, 50 % supporté par l’ensemble des communes. Une participation majorée a été demandée à Descartes et Preuilly sur Claise, commune bénéficiant de la localisation des deux ALSH communautaires. La participation de toutes les communes de la communauté de communes va permettre de supprimer les disparités entre les familles résidentes et non résidentes du lieu d’implantation de l’accueil de loisirs. Déjà, certaines communes tierces acceptaient de participer financièrement pour alléger les déficits générés par ce type d’activité. Progressivement, une tarification plus favorable aux familles sera mise en place par la communauté avec le soutien de la CAF et de la MSA.

L’accueil de loisir de Preuilly sur Claise qui a derrière lui, une longue expérience va poursuivre son activité sous la férule de la communauté de communes dans les locaux de la commune. Le groupe localisé à l’école maternelle, scindé en deux a été transféré à l’école Primaire. Les deux nouvelles salles dédiées à l’animation viennent compléter les salles existantes. Ce regroupement à l’école primaire a l’avantage de rapprocher deux des trois groupes du restaurant scolaire. Le troisième groupe reste localisé à la MCJ.

Les structures d’accueil existantes de la commune (stade, piscine, tennis, gymnase, camping, plan d’eau, etc..) situées à proximité de l’école et de la MCJ constituent un pôle centralisé que peux de communes peuvent se prévaloir. L’école et la MJC seront utilisées dans l’attente d’une éventuelle construction d’un local spécifique à Preuilly sur Claise par la communauté de commune . Le personnel communal diplômé et expérimenté devrait continuer à intervenir en ALSH et fera l’objet d’un remboursement à la commune d’origine ainsi qu’une participation au coût de fonctionnement des locaux.

Didier Georget, quant à lui deviendra salarié communautaire avec comme mission d’assurer la direction de l’accueil de loisirs de Preuilly sur Claise, réfèrent sur notre secteur géographique du service enfance et jeunesse.

Ce regroupement a permis déjà en 2016 d’augmenter de façon importante l’activité du site de Preuilly sur Claise : L’effectif d’inscription est fortement en hausse : 364 jours d’inscriptions contre 239 en 2015 (+51 %) L’accueil a été fréquenté par 123 enfants différents (109 en 2015), dont 29 enfants de Preuilly sur Claise. Seulement 12 enfants sont issues de communautés de communes voisines. Cette montée en charge devrait se poursuivre en 2017 avec l’amplitude de l’ouverture : Deux semaines en février, deux semaines à Pâques, six pour l’été et deux pour la Toussaint