Assemblée Générale 2010 Enregistrer au format PDF

Compte rendu de l’assemblée générale du 9 juillet 2010

Compte rendu de la réunion de l’Ag de la SAP du 9 juillet 2010-07-20

Le Président ouvre la séance et remercie l’assistance d’être si nombreuse Il fait part de l’absence de G Thoreau, vice Président, H Maveyraud, Ed Dardare membres du conseil excusés. Plusieurs adhérents ont fait savoir leur regret de ne pouvoir être parmi nous ce soir. M N Sandon a présenté sa démission pour des raisons personnelles.

La parole est donnée à Marc Dimanche pour présenter le rapport financier

Situation financière

Situation de la trésorerie au 31.12.2009

  • Avoirs en Banque…………………………. 5.551 € (dont 4.694 € en Livret A) Soit une augmentation de nos avoirs de 190 € , ceci après avoir participé au financement Partiel de la construction du nouvel escalier pour 495 €

Principales recettes

  • Entrées Musée …………………………………. 309 €
  • Subvention Conseil Général…………………… 1.000 €
  • Subvention annuelle ( C.G)……………………. 280 €
  • Dons Mrs Bailly et Brelier……………………… 190 €
  • Recette concert………………………………….. 728 €
  • Recette soirée médiévale……………………….. 1.385 €
  • Estimation vente cahiers de la Poterne……….. 1.320 €
  • Principales Dépenses
  • Edition du cahier N° 35……………………………………….. 1.619 €
  • Indemnités des guides ………………………………………… 1.020 €
  • Financement partiel escalier………………………………….. 495 €
  • Coût repas soirée médièvale…………………………………… 1.644 €
  • Assurances……………………………………………………… 125 €
  • Edition prospectus Musée……………………………………… 163 €
  • Indemnités Musiciens concert…………………………………. 400 €

Si la recette nette du concert s’élève à 295 €, la soirée m médiévale laisse un déficit de 234 €

Le coût total de l’escalier, 2.695 € a donc été financé par une subvention de 1.000 € du Conseil Général, un règlement par notre Municipalité de 1.200 € (Propriétaire des locaux) et notre trésorerie 495 €

Notre contrat d’assurance a été annulé chez AXA au profit du Cabinet MULTON S THELEM, qui avec des garanties plus larges nous assure un gain de 120 € ( 125 € contre 245 € chez AXA ) chaque année.

A l’unanimité, le rapport financier est approuvé et quitus en est donné au trésorier.

Rapport d’activité pour l’AG de la SAP du 9 juillet 2010-07-06

L’activité en 2008-2009

Depuis notre dernière AG d’avril 2008, notre association a assuré ses missions principales, la publication annuelle des Cahiers de la Poterne et la gestion du musée. Par ailleurs, elle a tenté de développer sa notoriété par sa présence dans des manifestations locales ou en étant à l’origine d’évènements culturels. Enfin, elle a participé à certaines initiatives dans le domaine du tourisme.

Les Cahiers de la Poterne : Durant cette période trois numéros ont été publiés les bulletins 34, 35 et 36, respectant ainsi le rythme annuel que nous étions fixés. Une évolution constante de la qualité de présentation a été notre souci pour aboutir à une nouvelle maquette où dès la couverture la couleur est présente. Ceci nous a amené à changer d’imprimeur pour pouvoir conserver et même baisser le prix du numéro de 13 à 12€. Sur le contenu, les articles de nos habituels intervenants ont été enrichis par des études de plusieurs personnes extérieures à notre association. (Articles sur l’abbatiale ou le protestantisme par exemple). Par contre nous n’avons malheureusement pas eu de suite, comme nous l’espérions, à celui sur l’Usine. Un effort a été fait pour une meilleure diffusion au moyen de communiqués de presse et par des dépôts à Azay, Yzeures, le Grand Pressigny ou Chaumussay. Le 6 juillet, 102 exemplaires du n°36 avaient été vendus pour un tirage de 200 (18 exemplaires ont fait l’objet de différents dépôts : médiathèque, archives, BN, etc)

Le musée : Après l’inventaire de nos collections, il n’y a pas eu de fait marquants les concernant. Par contre, la réalisation d’un escalier en chêne, très esthétique, permet maintenant d’accéder à la terrasse par la cour, en toute sécurité. Cet équipement indispensable a été rendu possible, comme notre trésorier vient de le souligner, grâce à la commune. Qu’elle en soit ici remerciée. L’ouverture durant les deux mois d’été, a été assuré par nos dévoués jeunes scolaires toujours très appréciés de nos visiteurs, malheureusement trop rares. La fréquentation estivale de notre musée oscille entre 3 et 400, à laquelle s’ajoutent souvent hors saison 50 à 100 visiteurs en groupe. Elle a été de 360 en 2009

Plusieurs problèmes se révèlent : o la fragilité de notre recrutement de guides bien que jusqu’ici assuré tant bien que mal o La nécessité d’un bénévolat plus nombreux pour assurer la maintenance et les petits travaux d’entretien. o une réflexion, en vue d’une réalisation, sur une meilleure présentation de nos collections et l’aménagement des espaces extérieurs.

Manifestations, activités touristiques : La SAP a été présente à Preuilly pour « la Foire au safran », « la St Georges », « la brocante d’août » mais aussi à Boussay pour « la journée Arts, goût et traditions », ou aux « Petites foulées de Chaumussay ». Les résultats sur les ventes de cahiers ou la réalisation de nouvelles adhésions sont variables mais restent intéressants. Ici aussi plus de volontaires permettraient plus de présence. En 2008 et 2009 nous avons organisé « un dîner médiéval » à l’occasion des Journées du patrimoine. Ces manifestations animées par « les trouvères du val de Claise » ont été réussies et bien perçues du public. Il s’agit d’une organisation lourde pour une petite association comme la notre et qui est structurellement déficitaire, au moins sous cette forme. Par contre le concert de violoncelle et orgue, donné en août 2009 à l’abbatiale, nous a permis de retomber financièrement sur nos pieds. Ce type de manifestation, plus léger dans son organisation, nécessite néanmoins un gros investissement temps pour l’indispensable travail de communication dont dépend sa réussite. Enfin nous travaillons de plus en plus avec l’Office du Tourisme de Touraine du Sud, avec lequel nous avons eu de nombreuses réunions sur le développement du tourisme dans notre région. C’est ainsi que depuis deux ans nous animons les promenades dans Preuilly et les visites de l’abbatiale. Toujours dans ce domaine, nous avons organisé les manifestations des journées du patrimoine qui, notamment le dimanche, ont un franc succès. Nous réfléchissons à la publication de dépliants spécifiques à notre patrimoine. Ainsi avons-nous réalisé et financé une notice sur l’abbatiale St Pierre mettant à profit le remarquable travail de Gérard Fleury qui nous a communiqué la copie numérique de la totalité de sa documentation et de ses clichés.

Notre patrimoine : Nous constatons avec bonheur un intérêt de plus en plus grand de nos concitoyens pour notre patrimoine grand et petit. De bonnes nouvelles pour lui ont été l’acquisition de l’Hôtel de la Raillère par un particulier qui a pour objectif sa mise en valeur et à terme l’ouverture au public de certaines parties et l’annonce des travaux de restauration de St Mélaine, en particulier sa mise hors d’eau. Ici et là de belles maisons ou de plus modestes font l’objet de soins par des entreprises plus soucieuses du respect de leur caractère. Nous devons néanmoins rester vigilant et proposer d’apporter notre aide ou nos conseils à ces initiatives.

Objectifs 2010-2011

Pour les Cahiers : o cette édition représente une tache très lourde reposant sur très peu de personne. o trouver sujets et auteurs est un défi à l’occasion de l’établissement du sommaire de chaque numéro, nous sommes preneurs pour celui de 2011. o notre publication est à notre connaissance la seule dans le sud tourangeau, avec celle de Bossay, à être ouverte à une grande palette de sujets allant de l’archéologie, la préhistoire, l’histoire locale mais aussi les arts et traditions populaires, la mémoire et à avoir une vocation au-delà de Preuilly seul. Sans perdre notre personnalité, et pour la pérenniser, nous pensons donc utile de nous rapprocher des autres communes afin de réfléchir à une publication qui leur soit ouverte et permettre ainsi de multiplier sujets, auteurs et éditeurs.

Pour le musée : o poursuivre sa rénovation, réfection de l’étiquetage par exemple, renouvellement dans la présentation des vitrines… o effectuer les travaux indispensables d’entretien o mettre en œuvre l’aménagement des espaces extérieurs o optimiser l’effet bénéfique du réseau des « P’tits musées » et la participation au festival de « la trace aux gestes » o centraliser la totalité des archives, documents papier et photographiques dans le local de l’association de la mairie afin de remédier à la dispersion actuelle, d’en assurer une meilleur conservation et de les tenir à disposition pour d’éventuelles recherches ; l’acquisition d’une armoire sécurisée sera peut être nécessaire.

Pour les manifestations et le tourisme o Assurer, en fonction du bénévolat, notre présence dans les manifestations locales o rester ouvert à des propositions de manifestation en rapport avec nos possibilités, tels des concerts, mais aussi à la pérennisation de notre repas médiéval dans la mesure où il s’intégrerait à un évènement plus vaste mené avec d’autres associations en particulier le comité des fêtes. o multiplier l’édition de dépliants sur le patrimoine en liaison et avec la participation financière de la CCTS.

Nous travaillons sur la publication de la somme des articles d’Henri Thiennet parus notamment dans notre revue. Une collaboration avec Bossay est souhaitée

L’assemblée approuve le rapport d’activité à l’unanimité.

Débat

Madame Bruneau, maire de Chaumussay, souligne que les dépliants sur les églises de nos communes peuvent être financés par la communauté de commune qui a reçu délégation du développement touristique. Elle suggère qu’une demande officielle par écrit soit adressée, assez rapidement, à la CCTS avec les projets de dépliant de manière à être évoquée à la prochaine réunion. Dans un premier temps l’abbatiale St Pierre, les églises de Boussay et Chaumussay pourraient faire l’objet de la demande. Une maquette commune pourrait être mise au point, comme cela a été évoqué auprès de M Joannes.

Certaines personnes regrettent que le repas médiéval soit abandonné. Marc Dimanche précise que des discussions avec le comité des fêtes de Preuilly seront ouvertes prochainement à ce sujet.

M Vautrin suggère la création de commissions pour réfléchir ou s’occuper de certaines activités spécifiques de la SAP. Il lui est répondu que ceci avait déjà été envisagé mais faute de combattants…Cependant sur le musée il est nécessaire de réunir des personnes intéressées par le sujet car une évolution y est indispensable. Les volontaires sont les bienvenus et une date sera proposée dans les semaines qui viennent.

Un appel est lancé pour des articles à paraître dans le prochain numéro des « cahiers ».

Il est indiqué que le PV de l’AG sera adressé aux membres par courriel. On suggère qu’il soit également diffusé par le canal du site de Preuilly, dont certains regrettent, au passage, qu’il ne soit pas suffisamment mis à jour. une version papier sera également disponible.

Plus personne ne demandant la parole la séance est levée.